Techniques kinésiologiques : le TFH

Le TFH : la santé par le toucher

Au croisement de la tradition et de la science

Le TFH ou « Touch For Health » (la santé par le toucher) est une branche spécifique de la kinésiologie. Cette technique s’est développée aux Etats Unis dans les années 70 et se démocratise aujourd’hui partout dans le monde. Elle devient l’une des méthodes les plus répandue de régulation du stress et de la vitalité.

Le but du TFH est l’harmonisation des énergies. Elle vient lever les blocages, les « nœuds » énergétiques au niveau de notre corps. Il est la synergie de trois techniques :

-         L’harmonisation méridiens (que l’on retrouve en médecine chinoise)

-         L’activation des points d’acupuncture

-         L’utilisation des points neuro-lymphatique (Chapman) et neuro-vasculaires (Bennett)

Le principe du rééquilibrage énergétique

Le TFH nous invite à écouter notre corps, surtout quand on ne va pas bien. Les incidents de la vie quotidienne viennent affecter notre corps. Celui- ci encaisse plus ou moins bien. Par exemple, des embouteillages vont venir créer des tensions dans le dos qu’il faudra évacuer. Le stress au travail peut engendrer des maux d’estomac…

Le corps est ainsi le réceptacle de ces événements, au même titre que notre psychisme, notre tête. Le corps sait les exprimer : le praticien TFH est là pour les écouter. En pratiquant différents tests musculaires, il va chercher à identifier les causes du problème pour débloquer les nœuds énergétiques qui affaiblissent l’organisme.  


 

Le THF vient travailler à l’harmonisation des 3 corps :

-         Le physique

-         L’émotionnel (psychisme, inconscient et conscient)

-         L’énergétique

La prise de conscience des messages du corps est la première étape et la plus importante du processus de guérison. Le thérapeute est là pour aider à cette prise de conscience.

Dans un second temps, il s’agit d’opérer une guérison par des rééquilibrages. Cette apaisement se fera dans le temps en fonction de plusieurs facteurs :

-         De la prise de conscience de la personne, de son implication dans le processus

-         Du problème à traiter et de son ancienneté

Dans quels cas ? Pour qui ?

 

Le TFH aide toute personne pour :

- Prendre conscience de l’origine d’un mal

- Apprendre à gérer des situations de stress (séparation, deuil, chômage, licenciement,…)

- Acquérir une meilleure connaissance de soi

- Maîtriser ses émotions et son anxiété dans différents domaines (familial, professionnel…)

- Se libérer d’un blocage émotionnel ou énergétique

- Aider à se libérer de certaines pathologies : dépression, burn-out, addiction…

 

Le TFH aide aussi les enfants et adolescents pour :

- Gérer des situations de stress intense

- Palier aux difficultés d’apprentissage

- Améliorer la concentration

Le déroulement d'une séance

 

Le TFH se pratique habillé, en position debout ou assise, éventuellement allongée dans des cas des particuliers.

Dans la pratique, une séance "type" commence toujours par un moment de dialogue avec le patient, ou le parent lorsque c'est un enfant. Le dialogue est très important lors d’une séance de TFH mais n’est pas une condition nécessaire à une séance réussie. Le but de celui-ci est d'identifier précisément le problème et ses causes possibles ou l’objectif de travail. Le praticien est à l’écoute de ce qui est dit comme ce qui n’est pas exprimé, dans le respect de chacun.

 

Ensuite, c'est le temps de l'action !

Le déroulement de cette partie de la séance est difficile à décrire car elle va dépendre de nombreux facteurs. L’état général de la personne, ses émotions du moment, ce qu’elle a vécu physiquement ces derniers temps… Tout cela conditionne les actions qui vont être menées. Plus encore, c’est l’expérience et le ressenti de votre praticien qui vont être déterminants. Il est donc important de faire confiance à votre thérapeute : il saura vous proposer ce qui est le mieux pour vous.

A la fin de la séance, il peut identifier un besoin de rééquilibrage supplémentaire à l’aide de Fleurs de Bach ou de Reiki.

Il faut compter environ 1h30 pour les adultes, et pour les enfants 1h.

La fréquence des séances

 

 

 

Pour un bon accompagnement, il faut compter plusieurs séances. Votre thérapeute vous expliquera ce qu’il préconise.

En général, on recommande 21 jours, soit 3 semaines entre 2 séances. Ce délai correspond au renouvellement intégral des cellules du corps. Il permet au corps de « digérer » ce nouvel équilibre énergétique.

 

 

Tarif d’une séance : 65 euros pour un adulte, 50 euros pour un enfant.